Avant-dernière journée de chantier

Quel spectacle que ces levers de soleil sur le fleuve Sine-Saloum. Les pélicans sont au rendez-vous dès six heure du matin. Le petit déjeuner donne lieu à un hymne à la beauté naturel offert par cette partie géographique du Sénégal : le delta du Sine-Saloum.

Mais il faut déjà partir vers l’école afin de tenir l’échéancier de ce projet un peu fou : construire une salle de classe en cinq jours.

 

Le pari sera tenu.

 

Aujourd’hui, ce sont le crépi extérieur, le tableau noir, la rampe d’accès handicapé, la finition des sous-toit, et la finalisation du bloc toilettes.

La tribu s’anime. Il fait déjà chaud dès dix heures et il faut boire avant de trop se déshydrater.

Midi, c’est la fin du chantier pour cette matinée et le retour en pirogue vers l’Ecolodge de Simal, notre lieu de résidence. Ce cocon hôtelier est niché dans la végétation à quelques mètres du fleuve. Chaque chambre est une case en paille confortable avec une salle de bain et des toilettes.

Etape du tann de Simal - 6 kms

Etape 3.jpg
classement général après Etape 3.jpg

17H00 , départ de l’étape du tann de Simal, un parcours de 6 kilomètres à travers le village de Simal sur la première moitié du parcours puis il faut longer le fleuve sur 1.5 kilomètre avant de revenir vers le collège de Simal où se trouve la ligne d’arrivée. La particularité de cette fin d’étape est quelle est situé entre deux classes qui ont été construite par la Batirun les années passées. Un beau clin d’oeil aux anciens batirunneurs et batirunneuses qui ont oeuvré ici.

Côté course, c’est Michelle OMBERT qui a franchi la ligne en première position suivie de Solène VOUCH et Clotilde BOIS-MARCHAND. Trois femmes sur le podium du jour, du jamais vu sur la Batirun. Le premier homme est quatrième de l’étape du jour, c’est Cédric GERMAIN qui est aussi premier au classement général.

Demain dernière étape de la semaine… Un tracé à travers la compagne avoisinante avec un beau spectacle de lutte sénégalaise à l'arrivée.

Batirun