Samedi 20 novembre 2021
journée d'acclimation

A peine quelques heures de sommeil et l'équipe de cette édition 2021 se retrouve au petit-déjeuner, sous les arbres, au bord du fleuve, après un réveil au chant des tourterelles.

C'est un sentiment de quiétude qui domine dans cet endroit, au bout de la presqu'île de Simal.

La journée va se dérouler au rythme de chacun afin de s'acclimater à la température ambiante qui avoisine les 35 degrés.

Deux tentes ont été installées afin de recevoir le matériel apporté dans les bagages.

A proximité, Pierre, l'artiste, qui a intégré le staff de la course, a laissé la place à Tony, l'élève, qui a exposé ses oeuvres.

En fin d'après-midi, les 53 participant(e)s prennent le chemin de l'école, à pied, à moins d'un quart d'heure de là et découvrent le chantier.

Cette année, en plus de la réalisation d'une classe s'ajoute la réfection des sanitaires qui sont en piteux état.

Alioune, chef de chantier assiste Jean-Michel sur ce projet. Sont présents également, le Président du Comité de Gestion de l'école, le Président des Parents d'Elèves et le Responsable des Partenariats ainsi que les instituteurs.

Le hasard fait que, ce même jour, un rendez-vous des anciens directeurs se tient là, ainsi, la Batirun est mise à l'honneur par le chant des femmes, la musique et des danses.

Le retour se fait à pied, en traversant le village.

Après le dîner, le staff de l'organisation et le staff de l'écolodge sont présentés. Vient ensuite la remise des dossards, du T-shirt, du buff Batirun, et d'échantillons Meltonic.

Une bonne nuit de sommeil s'impose avant de se lancer dans le défi.